Exercices d’épaule : comment faire et variations | L'actu sport au quotidien !

Exercices d’épaule : comment faire et variations

0 Comment

Les techniques et méthodologies pour faire de l’exercice se retrouvent dans la musculation, dans les routines d’exercices avec le poids du corps comme la callisthénie ou même des exercices extrêmement dynamiques comme le crossfit.

Exercices d’épaule avec élastique

Dans les cas où l’intention est uniquement le conditionnement physique et la qualité de vie, nous pouvons utiliser des exercices d’épaule avec élastique. Dans de tels cas, il n’y a pas besoin d’équipement ou de stratégies de haute intensité ou spécifiques. Il existe plusieurs vidéos enregistrées sur le web qui enseignent comment renforcer les épaules en utilisant des matériaux tels que l’élastique, le garrot, le bandeau.

Exercices d’épaule avec haltères

Parmi les principaux exercices, on peut citer les élévations (frontales, latérales, alternées, toutes variations) et les développements (avec barres, avec haltères, toutes leurs variations). Les principaux mouvements de l’épaule et des muscles recrutés sont :
Élévation/abduction dans le plan scapulaire : elle se fait dans le plan scapulaire (45 degrés), et les principaux muscles impliqués sont le supra-épineux, le deltoïde antérieur jusqu’à 90 degrés, et ceux-ci avec le trapèze à partir de là ;
Flexion/élévation avant : levez la main vers le haut en ligne droite vers l’avant. Fonctionne deltoïde antérieur, trapèze et supra-épineux ;
Abduction ou élévation latérale : c’est le mouvement d’ouverture des bras, levant la main à vos côtés. Principalement exécuté par le deltoïde ;
Adduction : se fait en flexion de l’épaule avec le bras devant le corps comme dans le mouvement initial d’une étreinte. Principalement joué par les pectoraux ;
Rotation interne : effectuée en flexion du coude à 90 degrés, elle se produit en translatant la main vers le ventre lui-même ;
Rotation externe : effectuée en flexion du coude à 90 degrés, en prenant la main du côté opposé du ventre.

Existe-t-il des exercices spécifiques pour l’épaule féminine ?

Il y a une situation mythique quand on parle d’entraînement physique, notamment des épaules. Certaines femmes pensent qu’il ne faut pas s’entraîner pour ne pas devenir masculine ou que l’entraînement devrait être spécifique aux hommes ou aux femmes. Elles pensent que l’aspect masculin de certains athlètes est dû à un exercice spécifique, mais cela ne se produit pas avec des personnes qui ne sont pas des athlètes. L’entraînement physique d’un athlète professionnel dans la catégorie musculation sera différent de l’entraînement d’un athlète professionnel dans la catégorie bien-être, mais cela ne fonctionne que pour les exigences spécifiques des catégories.

Bodybuilding: comment être bodybuilder : connaître quelques étapes nécessaires
S’entraîner constamment et mener une vie saine sont les objectifs de nombreuses personnes. Il y a encore ceux qui sont enchantés par le style de vie d’un bodybuilder et veulent savoir comment adopter cette pratique. En lisant, vous trouverez une série de recommandations pour vous immerger une fois pour toutes dans ce mode de vie.

Devenez un vrai bodybuilder

La première et la plus importante étape pour devenir un vrai bodybuilder ou bodybuilder sont de comprendre qu’il ne suffit pas d’aimer la musculation. La musculation va au-delà de tirer beaucoup de fer c’est un mode de vie. En effet, votre routine changera complètement et vous ne pourrez négliger aucun repas. Vous devez vous reposer de temps en temps et la formation lors de l’entraînement doit être planifiée. En d’autres termes, de nombreux sacrifices et un maximum de dévouement seront nécessaires.

Connaissez votre corps

Cette astuce peut paraître un peu étrange au premier abord, mais croyez-moi : elle est essentielle à votre réussite dans ce voyage. Connaissez très bien votre corps et comprenez les signaux qu’il envoie. Il est très probable qu’il causera un certain inconfort si vous passez le point à l’entraînement, par exemple. Il répondra également si la quantité de nutriments est insuffisante ou si la supplémentation n’est pas dans la bonne mesure. Alors, « écoutez-le » souvent et respectez vos limites.

Avoir des objectifs et des buts bien définis

Vous savez que vous voulez devenir bodybuilder, n’est-ce pas ? Dans tous les cas, ce résultat ne peut être atteint du jour au lendemain, à mi-parcours, il est essentiel de définir des buts et objectifs plus petits. Ainsi, vous pourrez mieux contrôler vos progrès lors de vos exercices physiques. Quelques exemples de ceci sont : passer plus de temps au gymnase, sans en faire trop ; mieux organiser l’intervalle entre les repas ; essayez de nouveaux exercices une fois par semaine pour ne pas perdre de motivation ; diminuer le pourcentage de graisse par rapport au mois précédent ; augmenter la résistance progressivement ; obtenir de meilleurs nombres dans les cycles de formation.